samedi 8 décembre 2012

Aération du vide sanitaire

Ce que dit le D.T.U. :

La hauteur d'un vide sanitaire ventilé est au minimum de 60 cm,
soit trois rangées de blocs maçonnés.
La hauteur dépend du site, de l’environnement immédiat, du terrain et de sa topographie, des niveaux par rapport aux voies et des écoulements à prévoir par gravité pour les réseaux. Enfin, elle dépend de l’aménagement ou non d’une cave.


Une trappe d’accès est nécessaire :
− placée à l’intérieur, en horizontale dans un garage ;
− placée côté extérieur, en horizontale ou en verticale.
La trappe est limitée à la hauteur de 60 cm pour la petite
dimension, mais la surface d’ouverture de la trappe doit
atteindre 0,60 m².




Le sol doit être exempt de tous dépôts ou matières combustibles ou capables d’engendrer des moisissures.
− Il est décapé et aplani en surface afin de développer une membrane étanche (film) pour réduire les échanges d’humidité.
− Une mince couche (5 à 6 cm) de mortier maigre est également préconisée pour recouvrir le fi lm étanche, mais le sol est souvent laissé nu ou avec une couche de sable ou de gravillons.

Les orifices de ventilation :
La section totale des orifices de ventilation exprimée en cm² est au moins égale à 5 fois la surface du plancher en m².
Exemple :
– surface du plancher de 100 m² ;
– surface des orifices de ventilation doit être ≥ 500 cm².

Dans notre cas, nous avons placé 13 tubes en PVC de diamètre 100. Ils sont répartis aux angles pour favoriser les échanges d'air. Nous ajouterons par la suite une grille côté intérieur.
blogger