mardi 8 janvier 2013

Pose des blocs de béton cellulaire (Ytong)

Afin de remédier à notre problème de pont thermique au niveau de la dalle, j'ai décidé de poser le dernier rang de notre vide sanitaire en bloc de béton cellulaire (Ytong) qui est 7 fois plus isolant qu'un bloc de béton traditionnel. Les planelles seront également en béton cellulaire.
Attention, il existe beaucoup de blocs différents (lisse, spécial refend, coupe feu, extérieur, à poignée, etc)!! Il faut donc demander à votre commercial des blocs porteurs!! La résistance en compression de ces derniers sont les mêmes que pour des blocs de béton traditionnel type B40.
Résistance à la compression : 4Mpa
Résistance admissible charge excentrée (mur porteur) : 12,3 tonnes/ml
Résistance admissible charge centrée (mur porteur) : 16 tonnes/ml

La documentation de mise en œuvre est disponible ici

Le mortier doit être dosé à 600kg de ciment par m3 de sable!! Attention, ça va chauffer!! (réaction chimique du ciment qui fait sa prise) Le mélange correspond à un volume de ciment pour deux volume de sable (un pour deux).
Il faut ajouter à l'eau de gâchage un adjuvant liquide hydrofuge pour imperméabiliser le mortier et ainsi empêcher toute remontée d'eau par capillarité.

Dans un premier temps, j'ai posé tous les blocs d'angle (poteau) au laser rotatif afin d'avoir le dernier rang parfaitement de niveau (les poutrelles de notre plancher seront posées dessus). J'en ai profité pour vérifier l’équerrage des murs.





 








  
C'est parti !! humidifier le support avec une balayette afin d'optimiser l'adhérence du mortier...








Il faut ensuite placer 2 boudins de mortier sur les extrémités des blocs qui se trouvent dessous.








Les blocs que j'ai choisis sont lisses. J'ai décidé de les rayer afin d'améliorer l’adhérence. La notice de mise en œuvre du fournisseur n'impose pas ce rainurage.



 
On humidifie légèrement le bloc en sous face mais aussi sur la face qui reçoit la colle. Cette dernière est appliquée sur le bloc en place à l'aide d'un peigne à carreler. 



La colle a été préalablement préparé en petite quantité (2kgs). La doc technique indique 6L (plus ou moins 500ml) pour un sac de 25kgs. Le bloc est ensuite posé sur les boudins de mortier et réglé au niveau à bulle et à la règle en alu de 3mètres.


En réglant le bloc, les 2 boudins s'écrasent et viennent combler le vide de mortier. Je passe ensuite une langue de chat afin d'avoir un joint bien étanche à l'eau.  







Voilà pour l'avancement :
































Pour les découpes, j'utilise une scie égoïne. Les blocs se coupent très facilement, par contre la lame en prend vite plein la tronche!! On peut également utiliser une scie circulaire pour gagner du temps.

Les trous des poteaux seront bouchés avec un béton hydrofugé (avec cailloux) dosé à 600kg. Il ne faut pas les boucher lors du coulage de la dalle car le béton ne sera pas hydrofugé !!!
blogger