jeudi 20 juin 2013

Ossature bois (jour 3)





















Voici l'ossature entièrement dessinée en 3D.

Chaque mur est dessiné et coté.
Nous nous servirons de ces plans pour l'assemblage des murs.







Les lisses d'ancrage sont posées.
Elles sont de classe 3 type autoclave de la même section que les montants du garage (145x45), posées sur une bande d'arase étanche pour éviter les remonté par capillarité de l'humidité. Après vérification de l'équerrage (Pythagore est notre ami - règle des 4-3-5) elles sont fixées dans la dalle de béton avec des chevilles à frapper de diamètre 8x160. (fixations provisoires)

Les montants sont débités, il nous reste à faire les entailles pour la muralière. Petite astuce pour les découper rapidement : pose d'une règle alu qui sert de guide pour la scie circulaire qui est réglée en hauteur sur 45mm. 

Calage des montants / lisses basse et haute à l'aide de serre joints.
Nous assemblons à l'aide du cloueur pneumatique les montants avec 3 pointes galvanisées crantées
Le D.T.U. indique :
- pour l'assemblage montants et traverses entre eux pour former l'ossature, au minimum 2 pointes torsadées, diamètre >= 3 mm, enfoncées d'au moins 45 mm dans le dernier élément assemblé.

Sur cette photo, on peut voir les cales découpées pour la remise à niveau du mur. Elles seront juste collées au silicone / colle sous chaque montant.
Clouage des panneaux de contreventement :
Pointes torsadées espacées tous les 10cm en périphérie et tous les 20cm sur le montants du milieu.
Le D.T.U. indique :
pour l'assemblage du voile travaillant sur l'ossature, l'enfoncement des pointes et agrafes dans le bois doit être >= 35 mm, sans compostage du voile. 15cm en périphérie et 30cm au milieu.
Petite astuce, nous avons marqué la règle alu tous les 10cm pour gagner du temps.
Le père est en action :D (Merci Papa... !!)
Les panneaux de contreventement sont quasiment tous posés, on peut voir les cales sous le mur.
Mise en place du premier treuil.Il est mis en tension immédiatement pour le stabilisé. Il peut vous paraître très grand, voir trop grand mais vous verrez sur les photos suivantes qu'il est calculé en fonction de la hauteur du mur. Je le recouperai par la suite car les murs de la maison sont moins hauts.
Mise en place du second treuil. Ils sont bloqués dans la dalle avec une cale en bois fixée avec deux chevilles à frapper.
Début du levage du mur de plus de 10 mètres par 3,4m de hauteur.
Le mur se cintre légèrement... rien d'inquiétant.
Fin du levage du mur, on y va doucement... pas envie de le retrouver chez le voisin :D
Une sangle est attachée pour éviter que le mur ne fasse le tour.
Détail du calage des treuils.
Voilà... le premier mur est levé. On renforce maintenant sa stabilité avec des montants bois de part et d'autre du mur.
blogger